Chinese Snow World

2022 sera l’année des Jeux Olympiques d’hiver organisés à Pékin ! D’ici là, la Chine devra compter 300 millions de skieurs ou snowboarders selon l’objectif fixé par le Parti communiste chinois. Le développement de la culture des sports d’hiver en Chine est tout récent – moins de 10 ans – et le pari est que le ski devienne un sport de masse auprès des classes moyennes grâce à l’ouverture de parcs indoor à l’image de celui de Canton, la capitale du Guangdong au climat subtropical.

Sunac snow world, du nom d’un des plus gros groupes immobiliers de Chine, vient d’ouvrir ses portes en juin 2019. Situé dans une zone en construction, au sein d’un immense complexe touristique avec centre commercial, hôtels et parc aquatique, le spectaculaire parc à neige s’étend sur une surface de 75 000 m2, l’équivalent de 7 terrains de football. Pouvant accueillir jusqu’à 3 000 visiteurs simultanément, il comprend 1 km de pistes : 4 pistes au total dont les 2 les plus fréquentées sont pour débutants, un télésiège et télécabine, 3 tapis magiques et un espace de jeux. Le succès ne s’est pas fait attendre ; un mois à peine après l’ouverture, les entrées week-ends sont réservées à l’avance sur internet et le parc affiche complet. Pour la majeure partie des visiteurs, c’est leur premier contact avec la neige, y compris pour les apprentis skieurs. Les snowboarders généralement plus expérimentés ont un signe distinctif imparable: des protections en forme d’animaux en peluche !

Ici tout donne l’illusion d’une station de ski de plein air, de la location de matériel et de vêtements, à la réservation de cours avec un moniteur en passant par le café-restaurant au pied des pistes. Côté température, elle est maintenue aux alentours de 0°C, quand, en juillet, il en fait 35 °C à l’extérieur… On est bien loin des initiatives écologiques annoncées à grand bruit ici ou là en Chine.